Un univers de légende... Un monde où les Êtres Féériques vivent encore...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Leander

Aller en bas 
AuteurMessage
Leander
Maître assassin
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 28
Race : Humain
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Leander   Lun 31 Juil 2006 - 17:49

Nom : Inconnu

Prénom : Leander

Dons : Eternelle jeunesse / Clairvoyance / Parole / Contrainte / Illusion

Sexe : Masculin

Age : 22 ans

Race : Humain

Description physique :

Plutôt passe-partout, Leander est un jeune homme de taille moyenne. Ses cheveux sont blonds et ses yeux gris. Il a l'habitude de porter des vêtements noirs ou plus fauves amples, laissant les mouvements libres. Il porte souvent une épée au côté, même s'il préfère se servir d'armes plus... discrètes.

Caractère :

Leander est quelqu'un de solitaire, qui s'accoutume à n'importe quelle situation et difficulté. Exerçant son métier avec brio, il est discret et il parle peu. Par contre, dès qu'il est en société, il utilise son art du discours, qu'il maîtrise parfaitement. On peut ainsi dire que deux hommes se cachent dans son seul corps : l'homme solitaire et l'homme sociable.

Histoire :

Moi, Leander, je vais vous raconter ma propre histoire. En effet, je ne tiens pas à ce que d'autres personnes déforment ce qu'ils auraient pu éventuellement entendre de ma vie. Commençons par... le début...

Je suis né dans une petite bourgade de ce monde, nommée Ishtar. C'était une ville entièrement peuplée d'Humains, une ville où la joie accompagnait chacun de ses habitants. Mon père se nommait Donovan et ma mère Aerith. Mais je ne me souviens pas d'eux, si ce n'est le moment où je les ai vus, morts. Les gobelins et les magiciens Noirs avaient attaqués mon village. Tout avait été saccagé, brûlé. Il ne restait rien. Pendant trois jours et trois nuits, les gobelins m'ont traînés dans la boue, m'ont frappé quand je trébuchais. Jusqu'au moment où vint la délivrance.

Nous étions dans une clairière. J'étais attaché près des chevaux, seul, à pleurer. Des larmes de rage ruisselaient sur mes joues. Et tout un coup, un cri. Des flèches d'argent fusèrent de la forêt qui nous entourait et percutèrent avec forces les gobelins qui avaient le malheur d'être éclairés par le feu de bois qui brûlait au centre du campement. Les survivants n'eurent même pas le temps de prendre leurs armes qu'une seconde salve les fauchait déjà. Mes kidnappeurs étaient morts. Puis, des hommes sortirent de leurs cachettes et se montrèrent à ma vue. L'un d'eux me vit et me libéra. Il se nommait Cormac. Je fus placé sous sa garde pendant sept autres jours. Jours durant lesquels il m'apprit le maniement des armes et quelques rudiments de géographie. J'apprenais vite.

Arrivés à Avalon, la compagnie dans laquelle servait Cormac fut dissoute et celui-ci dut reprendre son ancien métier : voleur. Il continua de parfaire mon apprentissage et bientôt, je débutais comme apprenti voleur. Dans ce milieu, les plus mauvais se font attrapés dès leurs débuts. Les meilleurs se font égorger par les autres voleurs. C'est ce qui arriva à Cormac. Je le retrouvais dans une ruelle sombre, la gorge ouverte par un poignard. Mon maître était mort. C'est à ce moment là que je pris ma décision : j'allais vivre de mes vols et j'allais survivre pour devenir le plus célèbre des voleurs, en hommage à celui qui gisait devant moi. Le laissant dans la ruelle, je repartis vers notre base secrète, au coeur de la ville...

J'avais pris ma décision. J'avais aussi choisi d'élargir mon domaine de travail. J'entrais dans l'assassinat. Voler des bourses et voler des vies sont deux choses semblables, au bout du compte. Je mettais en oeuvre tout mon savoir-faire pour pouvoir gagner ma vie. Je fis diverses rencontres avec de belles jeunes femmes mais celles-ci furent brèves. En tout cas maintenant, je suis dans la Guilde, une confrérie plus que secrète de voleurs et d'assassins. Et je rode toujours dans la ville d'Avalon, à la recherche de proies et, peut-être, d'un travail plus honorable...


Signes particuliers : Une cicatrice hideuse à la gorge, cachée par un haut col, causée par un voleur ayant voulu lui voler le fruit de son travail... Une bague en argent surmontée du symbole de la Guilde, une étoile à quatre branches.

_________________
Voleur... ce n'est pas un crime de voler que ce soit des vies ou des objets, c'est se payer en utilisant ses talents innés.


Dernière édition par le Mer 16 Aoû 2006 - 15:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaïa

avatar

Nombre de messages : 115
Race : Je suis en vous, en chaque brin d'herbe... Je suis la Terre.
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Leander   Lun 31 Juil 2006 - 17:51

Validé.

_________________
Fées, Gnomes, Gobelins, Humains, Elfes blancs ou noirs, Dragons, vous n'êtes que poussières sur ma propre surface. Car je suis Gaïa, la Terre, le Créateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Leander
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feeria :: Général :: Registres des naissances-
Sauter vers: